Blog

Coupes, flûtes et verres à champagne : tout est dans la forme

Coupes, flûtes et verres à champagne : tout est dans la forme

On s’est tourné vers l’un de nos principaux fournisseurs de verres conçus pour le service de boissons alcoolisées diverses, Riedel, pour vous renseigner sur les verres à champagne.

On les désignera tous par le nom générique « verres » pour le moment, car il existe trois formats typiques, et donc trois noms, attribués en fonction de caractéristiques spécifiques.

Riedel est associé au verre et à la conception de verres depuis le 17e siècle. Il paraissait donc logique de faire appel aux connaissances de ses collaborateurs pour rédiger cet article.

Boisson symbolique


Le champagne, rappelons-le, s'avère du vin, du vin pétillant caractérisé par un goût unique et un nom qui fait l’objet d’une appellation contrôlée possiblement plus connue que toute autre.

Ses amateurs s’en procurent pour célébrer des événements divers. Ils font l’achat d’une ou plusieurs bouteilles, les entreposent et ne les ouvrent que lors d’occasions spéciales.

Une boisson aussi unique devrait être dégustée avec des verres qui le sont tout autant, et très jolis. Veillez toutefois à ne pas faire du critère d’esthétisme votre seul critère de sélection.

Dégustation trois façons

On le disait plus tôt, on répertorie trois types de verre à champagne : la coupe, le verre et la flûte. Ce sont des récipients qui ont chacun connu leur heure de gloire à certaines époques.

C’est la forme du bol qui les différencie les uns des autres, et plus important encore, qui influence la qualité de la dégustation du champagne, quel qu’en soit le degré de qualité.

Ce qui fait d’un champagne un champagne, ce sont les arômes divins qui lui sont typiques et les bulles qui en font une boisson pétillante. Il serait malheureux de voir ces deux-là être éclipsés.

Coupe à champagne

La coupe à champagne a été populaire à quelques reprises depuis sa création. Elle l’a été récemment, il y a quelques années seulement.

Pas de quoi plaire à ceux et celles qui affirment que la coupe n’est pas un récipient adéquat pour le service de champagne, pour la mise en valeur de ses qualités.

Dans la coupe, le champagne est transformé : les bulles disparaissent, tout comme les arômes. Selon Riedel, les arômes influencent notre perception de son goût à la hauteur de 70 %.

C’est donc dire que la boisson perd ses attributs dès lors qu’elle est versée dans des coupes à champagne. Les coupes sont jolies, mais sans contredit de mauvaises alliées du champagne.

Flûte à champagne

Le champagne est une boisson qu’on boit d’ordinaire en l’honneur d’individus ou d’un événement. On veille à ce que tous les invités aient un verre de celui-ci en main et on trinque!

On peut servir le contenu d’une bouteille à une dizaine ou une quinzaine d’invités lorsqu’on se sert de flûtes. C’est dans le but de servir plusieurs individus qu’elles ont, entre autres, été créées.

Les flûtes sont pour la plupart caractérisées par une faible capacité et un corps relativement étroit et allongé. Ça en fait des verres à l’apparence délicate et sophistiquée.

Elles ont été conçues de telle sorte que les bulles sont bien conservées. Toutefois, son corps étroit ne contribue pas à révéler adéquatement les arômes du champagne.

Verre à champagne

On en arrive au verre à champagne, que Riedel considère comme le meilleur récipient parmi les trois options. Le verre à champagne est similaire en tous points au verre à vin.

Puisque le champagne est du vin, Riedel soupçonnait qu’il s’agit du récipient idéal pour sa dégustation. Il existe deux modèles de verre pour le champagne.

Le verre en forme de tulipe convient aux champagnes composés du cépage Chardonnay. Il dévoile leurs arômes de telle sorte que la dégustation est agréable pour qui se prête à cette activité.

Le champagne rosé forme une excellente paire avec le verre qu’on emploie pour la dégustation de Pinot Noir. C’est un verre doté d’un large bol et d’une ouverture relativement étroite.

Et s’il fallait n’en choisir qu’un seul?

C’est tout dire, Riedel a délaissé la flûte au profit du verre, qui a, selon l’entreprise, fait l’objet de résultats très concluants dans le cadre de tests de goût effectués avec les deux verres.

Les verres à champagne ont été conçus non pas pour plaire à leurs utilisateurs sur le plan esthétique, mais pour leur procurer une expérience multisensorielle unique.

Après tout, vous vous procurez des verres de toutes sortes pour le vin et les spiritueux pour mieux les déguster, pas pour constituer une collection et les ranger dans une armoire!

Le champagne est une boisson pour les célébrations, une boisson qu’on vous implore de servir dans le bon verre afin que votre nez et vos papilles puissent en découvrir toutes les subtilités.

Référence : https://www.riedel.com/fr-ca/savourer-du-vin/educa...