Conseils et précautions pour la friture à la maison

Conseils et précautions pour la friture à la maison

Le recours à des matières grasses pour cuire des aliments et les matières grasses elles-mêmes sont l’objet de préoccupations pour de nombreux spécialistes de la santé et de la nutrition.

Notre rôle en tant que spécialiste de la distribution d’accessoires, d’outils et d’appareils de cuisson n’est pas de se prononcer sur les conséquences de la friture pour la santé.

On souhaite toutefois participer à la promotion de bonnes pratiques à adopter afin que la friture soit le plus sécuritaire et saine possible.

Les précisions suivantes au sujet de la friture ont été formulées par Daniel Pelletier, notre chef corporatif, qui a relevé des considérations importantes.

Avantages particuliers de la friture

En termes de cuisine, la cuisson dans l’huile est appréciée par plusieurs personnes parce qu’elle assure de manière indirecte la conservation de l’humidité naturelle des aliments.

La friture est également très répandue parce que le processus de cuisson qui y est associé est très rapide, généralement plus rapide que celui associé au four ou à la cuisinière.

Enfin, au contact de l’huile chaude, la surface des aliments devient croustillante, qu’il y ait un enrobage quelconque comme une panure ou pas. Cette croûte ajoute texture et goût aux mets.

Désavantages de la friture

La friture, vous l’avez assurément déjà observé, est une méthode de cuisson associée à des risques divers et nombreux.

L’huile qui pétille ou s’enflamme et le récipient de cuisson très chaud sont tous deux susceptibles de causer des blessures à qui manque de vigilance.

Récipients et appareils appropriés

Au sujet du récipient ou de l’appareil privilégié pour effectuer de la friture à la maison, Daniel a un message très clair à vous adresser, lecteur : optez pour la friteuse thermostatique!

La friteuse thermostatique est un appareil surtout très sécuritaire. La cuisson peut être accomplie avec peu de matières grasses, et elle est très facile d’utilisation.

Le wok et le faitout sont les contenants indiqués pour la friture « maison ». Ceux qui sont composés d'une structure en acier inoxydable à trois plis et sont dotés de poignées rivetées sont d'autant plus adéquats.

Daniel soutient toutefois que la friture effectuée avec eux peut se révéler dangereuse. Il croit fermement que seuls les individus qui ont de l’expérience avec la cuisson dans l’huile avec de tels contenants devraient pratiquer cette technique.

Considérations quant au type d’huile et à sa qualité

Il existe plusieurs huiles qui sont assurées adaptées pour la friture, dont l’huile de canola et l’huile d’arachides, qui sont couramment utilisées.

Il n’est pas important que l’huile choisie soit de première pression à froid ou encore certifiée biologique, par exemple.

Ce qui est véritablement important, c’est que ses propriétés en fassent une huile qui puisse être chauffée à haute température.

Considérations quant à la température de l’huile

Une huile résistante aux hautes températures est une huile adéquate pour la friture. C’est le point de fumée d’une huile qui renseigne sur sa résistance à la chaleur.

La plupart des huiles végétales sont caractérisées par un point de fumée élevé. Cette information est généralement inscrite sur l’emballage des bouteilles d’huile.

Toute huile qui surchauffe s’enflamme. C’est une réaction évidemment très dangereuse. C’est pourquoi il faut maintenir la température recommandée.

Cette température doit être égale ou inférieure à 350°F, sinon quoi la friture s’avère nocive pour ceux et celles à qui sont servis les aliments frits.

De plus, pour que la friture soit efficace et sécuritaire, il faut attendre que la température ciblée ait été atteinte avant de mettre les aliments dans l’huile.

Il apparaît pratique, voire important, en raison de tous les faits exposés plus haut, de recourir à un thermomètre à friture.

Considérations selon le type d’aliment frit

La friture, si elle est accomplie à la maison avec un appareil ou un récipient de petite taille, est adéquate pour la cuisson de petits morceaux d’aliments ou de portions individuelles d’un mets.

Les légumes, le poisson, la viande, les féculents, les préparations asiatiques, les desserts et les préparations composées de panure peuvent tous se prêter à la friture, sauf quelques exceptions.

Mesures de sécurité à adopter

Relatives au matériel

Il est préférable de toujours avoir à proximité les ustensiles de cuisson requis et des mitaines de four afin de manipuler le contenant de cuisson et les aliments de manière sécuritaire.

Les propriétaires d’une friteuse thermostatique doivent s’assurer que le cordon d’alimentation soit relativement court, de sorte que personne ne peut l’accrocher et faire basculer l’appareil.

Il est également important de veiller à ce que l’appareil ne soit pas défaillant. Les mauvaises surprises qui surviennent durant le processus de cuisson ne sont pas souhaitables!

Relatives à la technique

Surcharger le panier de la friteuse, le faitout ou le wok utilisé pour la friture est totalement déconseillé. Une telle pratique pose le risque que l’huile et les aliments puissent en sortir.

Il est aussi important de ne pas remplir la cuve au-delà du niveau d’huile recommandé pour l’appareil ou l’outil de cuisson retenu pour des raisons de sécurité. L’huile ne doit en aucun cas sortir du récipient.

Enfin, même si on croit détenir l’appareil le plus sécuritaire qui existe, il faut toujours demeurer vigilant et à proximité de la friteuse lorsqu’elle est en opération, question de prudence!

Bonnes pratiques à adopter une fois la friture terminée

La gestion de l’huile contenue dans la friteuse, le faitout ou le wok est accomplie en trois étapes simples. Il faut d'abord laisser tiédir l’huile et le contenant dans lequel elle se trouve.

L’étape suivante consiste à filtrer l’huile avec une passoire à maillage fin afin de retirer les débris produits au cours du processus de cuisson.

Enfin, il ne reste qu’à jeter les débris et verser l’huile dans un récipient en métal. Ce récipient doit être laissé au froid.

L’huile filtrée peut être réutilisée à quelques reprises, au plus cinq ou six fois. C’est parce qu’elle est filtrée à chaque occasion qu’il est possible de la conserver aussi longtemps.

Prudence, prudence, prudence

La friture ne constitue pas toujours une partie de plaisir. Tout ce qui est en contact avec l’huile devient graisseux, l’huile chaude qui pétille provoque une sensation désagréable sur les mains.

On se rappelle toutefois pourquoi on recourt à la friture lorsqu’on goûte aux savoureux et croustillants aliments cuits dans l’huile.

Régalez-vous d’aliments frits de temps à autres, et par-dessus tout, faites preuve d’une grande prudence lorsque vous faites chauffer l’huile et la manipulez!